Parcoursup orientation

Le guide de Parcoursup

L’orientation post baccalauréat est sans doute l’un des moments les plus anxiogènes du parcours scolaire. Afin d’éviter un surplus de stress dont ils se passeraient bien, les lycéens et étudiants ont tout intérêt à se familiariser avec les outils mis à leur disposition pour choisir la suite de leurs études.
 
Pas de panique, on vous a préparé un petit guide pour appréhender au mieux cette période cruciale !
 
Un outil simple et performant pour tous
 
Parcoursup est la nouvelle plateforme commune d’admission en première année dans l’enseignement supérieur français. Depuis l’année dernière, elle remplace Admission Post-Bac (APB), et permet aux lycéens ou aux étudiants souhaitant se réorienter de déposer leurs vœux de poursuite d’étude. 
 
Grâce à une procédure simple et transparente, Parcoursup permet à l’étudiant(e) de trouver la formation qui lui convient, et d’y déposer sa candidature. Des informations pertinentes ainsi que des propositions d’orientation personnalisées assurent aux étudiant(e)s un accompagnement qui leur permettra de faire le meilleur choix possible, parmi les quelques 13 000 formations proposées.
 
Comment ça marche
 
La procédure est divisée en plusieurs phases, détaillées ci-dessous dans l’ordre chronologique. 
 
Note : Les dates exactes pour l’année 2019 n’ont encore été officialisées, revenez jeter un œil d’ici quelques semaines !
 
De l’ouverture du site jusqu’à la transmission finale des vœux, en passant par l’inscription, la plateforme sera à la disposition des étudiant(e)s à partir du mois de Janvier 2019, et ce jusqu’à la rentrée de Septembre
 
 
 1)    L’ouverture des inscriptions (date à venir)
 
À partir de cette date, le site https://www.parcoursup.fr/ permettra aux lycéens et étudiants de créer leur dossier. Dans beaucoup d’établissement, le professeur principal vous aiguillera dans cette démarche (et s’il/elle ne le fait pas, n’hésitez pas à lui demander de l’aide !).
 
C’est à ce moment de l’année que la plupart des écoles et universités tiennent leurs journées portes ouvertes ainsi que des réunions d’information, alors à vos agendas !
 
Évidemment, le site regorge d’information pratiques auxquelles vous pouvez accéder avant l’ouverture officielle des inscriptions.
 
2)    La saisie des vœux (date à venir)
 
Après avoir créé son compte sur la plateforme, vient l’étape centrale du processus d’admission dans l’enseignement supérieur : la saisie des vœux.
 
L’étudiant(e) devra composer une liste de formation dans lesquelles il/elle souhaiterait poursuivre ses études. Une limite de 10 vœux est imposée, mais il sera possible de formuler des « sous-vœux » pour porter le total autorisé à 20 établissements.
 
En parallèle, durant le conseil de classe du second trimestre, le corps enseignant donnera son avis sur la liste de vœux formulée par chaque élève, et l’inclura dans la « fiche avenir » de celui/celle-ci (c’est-à-dire son dossier). 
 
À la fin de cette phase, les vœux devront être validés, et il ne sera plus possible de modifier la liste. Pour confirmer les vœux, il faudra finaliser les dossiers d’inscription sur la plateforme, en y ajoutant les documents demandés (lettre de motivation, bulletins trimestriels et CV Parcoursup dans certains cas, ainsi qu’un avis du chef d’établissement formulé sur proposition du corps enseignant après le conseil de classe du deuxième trimestre).
 
3)    La phase d’admission (dates à venir)
 
Après avoir validé ses vœux, l’étudiant recevra par mail, SMS ou directement sur la plateforme Parcoursup, les réponses des formations auxquelles il/elle aura postulé. 
 
Les types de réponse varient selon les établissements : les formations sélectives (comme les BTS ou les classes préparatoires) pourront répondre « oui », « non » ou « en attente », puisque par définition, elles opèrent une sélection à l’admission. 
 
Pour les cursus universitaires non sélectifs, les réponses seront toujours positives (« oui »), mais parfois accompagnées d’un prérequis (« oui si ») : l’étudiant(e) devra effectuer une remise à niveau obligatoire pouvant durer jusqu’à un an avant de pouvoir intégrer la formation demandée. S’il y a plus de demandes que de places disponibles, l’étudiant(e) pourra également être placé(e) « en attente ».
 
S’ils reçoivent plusieurs réponses favorables, les lycéens devront en choisir une seule, et renoncer aux autres. Notez qu’aucune réponse ne sera délivrée pendant la période du bac, afin de « préserve la sérénité des candidats ». Une fois les résultats du bac dévoilés, les lycéens seront informés de leur rang sur liste d’attente, afin d’éviter que certains attendent « pour rien », car trop loin dans la liste d’attente.
 
4)     La phase complémentaire (date à venir)
 
La phase complémentaire permet aux non-inscrits (les élèves n’ayant accepté aucune proposition) de consulter les places encore vacances dans certaines formations, afin d’y postuler. Les étudiant(e)s les plus en difficulté pourront voir leur dossier examiné par une commission dirigée par le recteur
 
Durant cette période, les élèves auront moins de temps pour répondre aux formations qui leur seront proposées : alors qu’au début de la phase des admissions, ils disposeront d’une semaine pour accepter une proposition, ce délai se verra diminuer de manière croissante durant la phase complémentaire (3 jours fin Juillet, puis 24h à la fin du mois d’Août).
 
L’objectif de Parcoursup est d’attribuer une formation à tous les bacheliers avant la fin du mois de Septembre.
 
Toutes les informations sur Parcoursup sont disponibles sur le site. Pensez à consulter cet article d’ici quelques semaines, lorsque le calendrier officiel sera publié !