Rentre%cc%81e scolaire

Bien démarrer l’année, être prêt pour la rentrée !

La rentrée est un moment attendu (ou redouté) de tous : les élèves la maudissent, le corps professoral l’appréhende, et les parents s’y préparent autant que faire se peut.
 
Mais puisqu’on ne peut s’y soustraire, autant en faire un moment (presque) agréable, plutôt qu’un mauvais souvenir. Après tout, il s’agit du premier pas vers une aventure de 9 mois : un bon départ, c’est quand même toujours plus facile, et moins stressant.
 
Pour s’assurer une rentrée réussie, il n’y a pas de secret, mais une seule vérité : s’y préparer. Voici un petit guide pour être au taquet le jour-J, et après.
 
Avant le jour-J
 
La première étape d’une rentrée réussie, c’est faire la transition entre les vacances et la vie scolaire, sans que cela soit une souffrance (ça le sera toujours un petit peu quand même). 
 
Pour limiter la casse, voici trois comportements à adopter.
 
1)    Un vrai petit écolier
 
Commençons par le commencement, et l’évidence. Pour bien démarrer la rentrée, deux conditions doivent être remplies : arriver à l’heure (et le bon jour), et avoir au moins de quoi noter.
 
Vérifier la date et l’heure de l’évènement, planifier son trajet, c’est déjà une raison de stresser en moins, ce qui n’est pas négligeable pour les plus anxieux, et toujours un plus pour les autres.
 
 Le premier jour ne se résume souvent qu’à une introduction du professeur principal, qui dévoilera le programme de l’année et le nom des professeurs, ainsi que d’éventuels détails sur l’établissement. Autant d’informations qu’il serait judicieux de noter (ne serait-ce que pour faire bonne impression) : avoir au moins un petit carnet et un stylo assurera de ne pas rater une miette de toute cette journée.
  
2)    Être au top physiquement
 
Arriver à l’heure et avec le strict minimum (un cahier et un stylo dans le sac) c’est bien, mais si on dort debout, ça ne servira pas à grand-chose. Ainsi, pour être sûr de bien commencer l’année, il faut s’assurer d’être en forme
 
En effet, les rythmes scolaires imposent souvent d’être en cours à 8h du matin, prêt à faire le plein de connaissances. Il s’agit donc d’être alerte dès le premier jour, pour prendre le rythme. Et pour se faire, pas de secret : du sommeil, du sommeil, et encore du sommeil.
 
Malheureusement, les excès propres aux vacances doivent laisser place à un comportement plus raisonnable, que vous regretterez de ne pas avoir adopté quand le réveil vous arrachera à votre lit le jour-j, à une heure bien trop matinale.
 
Petit conseil : trois jours avant la rentrée, se coucher avant minuit pour recaler son rythme de sommeil. Vous nous remercierez plus tard.
 
3)    Accepter son destin
 
« Un esprit sain dans un corps sain ». S’il est important de préparer son corps à la cruauté des rythmes scolaires, il faut également discipliner son esprit afin d’être dans les meilleures conditions pour écouter (même quand ce n’est pas passionnant), apprendre (sans en avoir envie), et pire…travailler à la maison. 
 
Encore une fois, rien ne sert de luter, la rentrée VA arriver, et on vous demandera encore de réviser, faire vos devoirs, et survivre aux interrogations surprises (oui, ça existe encore en 2018).
 
Voyez le côté positif : vous allez apprendre de nouvelles choses, vous découvrir des passions, rencontrer plein de nouvelles personnes, et peut-être même que vous partirez en voyage scolaire ! Enfin, si vous êtes toujours peu enthousiaste, dites-vous cela fera toujours une année de moins à tirer, courage !
 
Après le jour-J
 
Si vous avez survécu à la terrible épreuve de la rentrée, sachez que ce n’est qu’un début : 9 mois de cours (enfin 7 et demi) vous attendent, auxquels il faut se préparer. 
 
Pas de panique, on a aussi quelques conseils à vous donner pour que votre année scolaire soit la moins désagréable possible.
 
1)    Trouver son équilibre
 
Pendant plusieurs mois, l’école occupera la majeure partie de votre temps. Entre les cours, les devoirs et les révisions, votre vie s’organisera autour de l’écosystème scolaire, tout comme celle des adultes gravite autour de leur travail.
 
Toutefois, cela ne signifie en aucun cas que votre vie ne se résumera qu’à l’école. Pour évacuer la pression induite par les résultats scolaire ou l’orientation, rien ne vaut une activité extrascolaire. Sport, musique, sortie… n’oubliez pas de penser à vous et de vous faire plaisir. 
 
S’aérer ou s’occuper l’esprit de la manière qui vous convient vous permettra de mieux vous concentrer et aborder la routine scolaire. Le tout est de trouver un équilibre : tant que vos activités extrascolaires n’empiètent pas sur l’école, vous avez tout bon !
 
2)    Communiquer avec ses parents et ses professeurs
 
Un aspect important de la vie scolaire, trop peu mis en avant, est le fait que la réussite et le bien être d’un élève à l’école ne se mesurent pas qu’en terme de résultats. 
 
Afin de progresser dans votre parcours scolaire, vous devrez certes obtenir les notes suffisantes, mais là n’est heureusement pas le seul but de l’école. Quel que soit le niveau d’étude, l’école est un apprentissage de bien des aspects de la vie en communauté et en société : responsabilité, entraide, effort, et échange !
 
Vous êtes certes le seul noté à l’école, et votre parcours vous appartient, mais cela ne veut absolument pas dire que vous êtes seuls. Vos parents et vos professeurs sont là pour vous aider à faire de l’école une expérience agréable et enrichissante, et certainement pas pour vous juger ou vous punir si les choses ne se passent pas aussi bien que prévu.
 
Communiquez avec le corps enseignant et avec vos parents ! Bien souvent, des difficultés scolaires (en termes de résultats ou de ressenti) se règlent en instaurant un simple dialogue honnête avec eux. 
 
Vous ne comprenez pas quelque chose ? Allez voir le professeur à la fin du cours, ou envoyez-lui un email ! Vous vous sentez angoissés et sous pression ? Discutez-en avec vos parents, même si ce n’est pas toujours facile. La communication est LE meilleur moyen de régler un problème.
 
3)    Se faire des camarades
 
C’est sans doute le meilleur aspect de l’école : rencontrer des gens différents, avec qui vous tisserez des liens, qui dureront peut-être toute la vie. 
 
L’école est autant un enseignement social qu’académique, apprendre à s’intéresser à des gens, à s’ouvrir aux autres, à vivre en collectivité. Ce sont ça, les vraies valeurs transmises entre ces murs.
 
Cela peut parfois être difficile, et les plus timides se reconnaîtront, mais il est essentiel que vous vous intégriez dans ce processus. Allez vers les autres, et ils vous surprendront. Mieux, vous vous surprendrez vous-même. N’oubliez pas que vous êtes tous sur le même navire durant au moins un an, avec vos différences et vos points communs.
 
Un devoir à la maison est tout de suite moins pénible quand on le fait en groupe, et une interrogation surprise moins angoissante quand on sait que ses amis la subissent en même temps que nous.
 
Souvenez-vous : Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !
 
En résumé
 
La rentrée scolaire est l’échéance qui marque le début d’une nouvelle expérience. Bien l’aborder, c’est se mettre dans les meilleures conditions pour passer une année scolaire enrichissante moins stressante. 
 
Et n’oubliez pas, nous avons vécu encore plus de rentrées scolaires que vous, donc on sait de quoi on parle ! En bonus, voici un article qui traite du même sujet, pour les plus méticuleux : https://www.lesbonsprofs.com/blog/bon-depart-la-rentree-scolaire
 
Courage, ça fait encore une rentrée de moins !

L'équipe de TopNote vous souhaite une bonne rentrée à tous, parents et enfants !